En quoi consistent les cours ?

Les cours nous invitent à "savoir sentir" et "savoir agir". Ils se présentent sous deux formes complémentaires :

Les cours collectifs appelés "Prise de Conscience par le Mouvement (P.C.M.) et les cours individuels d'Intégration Fonctionnelle (I.F.) Les P.C.M. sont composées de séquences de mouvements présentées de manière inhabituelle, non linéaire, afin de stimuler l'attention, la présence à soi pendant le mouvement et notre créativité. Reliés à des fonctions spécifiques et variées comme s'asseoir, se courber, se retourner, regarder etc, ces mouvements visent à développer notre organisation neuromotrice, à reconnaître nos perceptions et affiner le sens de nos actions. Pendant les I.F. l'élève est guidé par le toucher léger et précis du professeur qui explore avec lui de nouvelles options en mouvement. C'est un toucher qui n'impose pas et ne corrige pas mais qui écoute et accompagne la personne dans la recherche d'autres sensations et d'une meilleure organisation dans les mouvements de sa vie. Ces cours sont une opportunité de développement alors que notre quotidien requiert prise de conscience et adaptabilité. Ils sont l'occasion d'une présence à soi plus vive, d'une curiosité renouvelée, source d'apprentissage et de croissance.

Vous pouvez voir sur Youtube cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=1oGCG9aXkvo

(retour haut)

Questions-Réponses

Q : A qui s'adresse cette méthode ?
R : La méthode Feldenkrais® s'adresse à toutes les personnes curieuses de tirer le meilleur profit d'elles-mêmes, désireuses de développer leurs potentiels, quel que soit l'âge et les aptitudes déjà acquises. Cette méthode nous place au centre de notre vie, attentifs à ce que nous ressentons et réalisons. Elle nous permet de nous découvrir de nouvelles aptitudes et de nous ouvrir à d'autres points de vue.

Q1 : La méthode Feldenkrais® est elle une gymnastique douce ?
R1: Ce travail n'est pas une gymnastique au sens où il ne s'agit pas d'exercer ou de répéter mécaniquement un mouvement, ni de le réussir, ni d'imiter un modèle. Nous cherchons à être attentif à ce qui se produit et ce qui est ressenti pendant l'action pour ajouter à notre développement neurologique.

Q2 : La méthode Feldenkrais® fait-elle partie des médecines douces ?
R2 : La méthode Feldenkrais® n'est pas une thérapie. Cette méthode ne s'appuie pas sur une théorie du déficit où le praticien apporterait quelque chose en plus à une personne en souffrance. Elle se fonde plutôt sur une théorie de la présence, où l'enseignant travaille avec ce que la personne a déjà développé comme compétences. Curieuse de se développer ou désireuse de changer ses modes de relations avec elle-même et l'environnement, l'enseignant Feldenkrais® accompagne la personne dans la découverte de ce qu'elle ne peut pas arrêter de faire car elle n'en a pas nécessairement conscience ou parce qu'elle ne connaît pas encore les moyens qui lui permettraient de modifier ce qu'elle veut vivre.

Q3 : La méthode Feldenkrais® permet-elle de récupérer d'un handicap ?
R3 : La méthode Feldenkrais® propose à l'être humain une approche originale pour améliorer son fonctionnement, récupérer ce qui a été perdu ou limité, et augmenter ses possibilités. Effectivement, cette voie qui permet l'amélioration des mouvements et le développement des perceptions peut constituer une aide importante dans la récupération d'un handicap ou du moins l'optimisation des acquis. Elle se base sur le rôle central que joue le système nerveux dans l'organisation des mouvements et sur celui, également fondamental, de la perception dans la régulation de ceux-ci. Elle est un apport important et complémentaire aux méthodes existantes et ne substitue pas à celles-ci.

Q4 : Face à la douleur, que peut la méthode Feldenkrais® ?
R4 : Il y a de multiples origines et manifestations douloureuses et la méthode Feldenkrais® n'étant pas une thérapie ne se substitue pas aux traitements existants. Elle est un soutien de premier choix pour comprendre les relations que nous avons avec nos douleurs. Par nos agissements nous pouvons la renforcer ou même la nier. Dans ces circonstances la méthode Feldenkrais® peut nous éclairer sur les relations entre nos habitudes de comportements, nos mouvements, nos attitudes mentales et la douleur. Nous pouvons apprendre à nous respecter, à mieux cerner les circonstances qui favorisent notre bien-être et savoir comment entretenir une relation bienfaisante avec nous-même.

(retour haut)

Impressions

"Je mesure la chance que j'ai eu de pouvoir travailler avec toi; je pense réellement avec ce travail, avoir découvert la conscience du corps et une "dégustation" de ce que vivre en profondeur peut vouloir dire. Je pense que j'ai encore bien du chemin à parcourir] ...[ et j'aurais vraiment du bonheur à revivre ces explorations tout en profondeur et en poésie ! Avec toute ma reconnaissance de beaux moments vécus et inscrits dans mon cahier de route!
Madame D. Musicothérapeute.

"Cher Jean François,dès hier [cours collectif],et aujourd'hui,j'ai fait une marche de 3/4 d'h ou 1h, plutôt rapide. Dès le départ je me suis intéressée à ma "tête de fémur!" qui s'est mise à rouler dans le cotyle du bassin; en avant, en arrière... Cet os me propulsait,carrément! et j'allongeais le pas, et je marchais droit!! Grisant!
Madame S. Retraitée.

"J'ai senti aujourd'hui [après un cours individuel] une unité extraordinaire. Aucune partie qui pèse sur une autre et l'oblige à la traîner, ce qui cause toujours beaucoup de fatigue ... : de la vie partout ... Tout était en éveil, vivant et actif !"
Madame J. Psychanalyste.

 

"Si vous saviez comme je vous suis reconnaissante ! Loin de l'idéalisation de Narcisse, la reconnaissance est un sentiment humble, mais combien fort et habité, aussi habité que vos mains à qui vous confiez le soin de me réveiller et qui s'y consacrent avec tant d'habileté, de douceur et de respect"

Madame J. Enseignante.

 

"Ce que j’apprécie dans le travail ? Tout, précisément parce que c’est un tout : - L’intelligence subtile de la méthode Feldenkrais - Un travail de l’ensemble du corps (hors de toute compétition et de toute performance) doux et fluide, aux enchaînements délicats et subtils même si ce « fondu enchaîné » rend difficile la saisie ou l’appropriation de certains mouvements qu’on aimerait souvent mémoriser pour les retravailler tout seul chez soi, mais je sais maintenant que le cerveau veille activement. - La présence attentive et les très grandes qualités pédagogique et humaine du praticien. - Le plaisir d’aller aux cours – qui ne s’émousse pas avec le temps – constitue un critère important, allant rarement de soi avec la notion de travail, associée très souvent à des contraintes et des obligations. - L’acquisition progressive d’une sensation de légèreté du corps et d’une souplesse dont on ne se serait pas imaginé capable, ceci allant de pair avec l’inventivité et l’élégance des mouvements proposés. Mais quelle est la singularité de la méthode Feldenkrais ?: La méthode Feldenkrais, pour moi, n’a pas d’équivalent. On trouve rarement ailleurs, me semble-t-il, dans d’autres approches ou méthodes que ( par facilité, inexpérience et simplisme) je regrouperai sous le thème d’activités corporelles, les qualités et le degré de satisfaction exprimées ci-dessus. A titre d’exemple, le yoga (que j’ai pratiqué plusieurs années et dont je continue à apprécier les effets positifs) se caractérise pour moi par des postures (et non des « actures » si j’ai bien compris ce concept) très, voire trop structurées, mécaniques et répétitives, n’opérant pas forcement un dialogue fécond avec l’esprit.;

Madame F. Enseignante Retraitée.


"J'apprécie énormément ta bienveillance : je me sens accueillie telle que je suis, j'apprécie que mon rythme soit respecté, j'aime sentir la liberté accompagnée et guidée ainsi que ta présence à ce qui est, dans la moment. J'adore être stimulée intellectuellement en plus d'être éveillée à mon corps et mes possibilités de mouvements. J'admire ta présence à toi-même à à tes besoins, dans le respect des autres et de ton travail. Je me sens bien souvent inspirée, ce qui comble mon besoin d'évoluer!!"
Madame F. Enseignante.

 

"Atteinte depuis l'âge de 30 ans d'une fragilité osseuse très invalidante qui m'a valu de multiples fractures spontanées ou liées à des gestes quotidiens (près d'une quarantaine à ce jour) j'ai cessé peu à peu toutes les activités (danse, théâtre, gym, randonnées, courses...) qui me mettaient en danger! J'avais peur des autres qui me cassaient sans le vouloir, parfois par affection en me serrant dans leur bras...Je n'osais plus aller aux concerts, je fuyais les foules! Les médecins me prescrivaient des bi-phosphonates sous des formes de plus en plus fortes, sans pouvoir empêcher la détérioration de mon squelette, avec la plus part du temps, comme seul conseil "ménagez-vous"! Oui mais comment? J'ai commencé il y a à peu près 15 ans, un peu par hasard, des cours de Feldenkrais avec Jean François Roquigny. Ce fut le début d'un long apprentissage sur moi-même qui m'a tout doucement appris à bouger, vivre et penser autrement. Je me suis peu à peu réconcilié avec ce corps qui me faisait tant souffrir et j'ai senti, jours après jours que je pouvais, par des chemins oubliés parfois depuis l'enfance, retrouver une harmonie bienfaisante dans mes gestes, modifiés de façon imperceptible peut-être vu de l'extérieur mais ayant un grand retentissement à l'intérieur de moi. J’ai pris conscience que je retrouvais une liberté perdue sans souffrance et même avec plaisir! Mes articulations, mobilisées par de micro mouvements, en conscience se sont" huilées" et avec elles, la mécanique de mon squelette, de mes muscles, tendons, etc... . Mon œil intérieur, familiarisé avec ces sensations nouvelles a su enfin comprendre ce que voulait dire "un relâchement complet"! Ça vous change la vie!!! Malgré l'étonnement des spécialistes comparant les résultats des examens toujours aussi catastrophiques et ma souplesse avec ma capacité à me mouvoir si facilement pour mon âge, je me surprends à vivre de plus en plus normalement, dans un bien-être, un confort physique et moral, un apaisement qui me permet d'affronter les problèmes et les chocs de la vie en douceur et non en force et dans la révolte...et j'ai retrouvé la joie de marcher à quatre patte en faisant la course avec ma petite fille!J 'ai retrouvé ma voix, je chante et j’ai repris mon violon! Merci Jean-François ;

Madame B. Enseignante.

 

"Les séances [individuelles] m'apportent à chaque fois une empreinte forte qui stabilise ma vie et l'enrichit"
Madame D. Pharmacienne.

 

"Dans notre dernière séance, j'ai senti un "remue-ménage" de molécules dans tout le corps... Et au niveau des jambes comme une reconstruction ou un réveil. C'est étonnant ! Je n'avais jamais éprouvé cette sensation : les jambes étaient endormies et j'ai vécu toutes ces années avec des jambes dormeuses ... C'était très puissant !"
Madame C. Thérapeute.

 

"Votre méthode tout en douceur et tout en profondeur m'a séduite. Les mamans sont très réceptives et heureuses de redécouvrir ou découvrir cette partie du corps [le bassin] tant sollicitée, tant malmenée et tant méconnue !"
Madame G. Sage-femme.

 

"Feldenkrais® est vraiment une méthode géniale et l'efficacité à long terme est déjà nettement sensible."
Madame F. Plasticienne.

 

"Une heure de détente, allongée au calme auprès d'un collectif silencieux et présent. Une heure de concentration sur soi, en soi, un regard porté au-dedans, un appel à ressentir, à écouter plutôt qu'à voir ou faire. Une heure de guidage vocal, doux et précis, invitant sans déranger... Ouverture de régions du corps désertées, habituellement abandonnées. Circulation de chaleur, gonflement des volumes, étirements des douleurs. Impressions de lissage et de fluidité. Ça rend mobile, présent, visible, vivant ... Ça donne une harmonie entre toutes les régions, l'impression que tous les segments, les organes, la colonne, appartiennent au même édifice, au même organisme ... Qu'il se sont mis d'accord (enfin ... !) pour vivre en bonne entente. Ca produit tant de plaisir et d'équilibre !"
Madame A. Enseignante.

 

"Ce petit mot pour te dire [Jean-François] combien j'ai apprécié votre stage [voix et méthode Feldenkrais® avec Laure Florentin en juillet 2001]. Vos propos m'ont semblé parfaitement liés et mutuellement facilitant. J'ai beaucoup aimé le travail vocal; il m'a profondément ému.]... [Le travail selon la méthode Feldenkrais® m'a semblé génial de finesse, subtilité, lenteur, et d'une efficacité remarquable ne serait-ce que par la douceur qu'il instaure. "
Madame F. Plasticienne.

 

"Je suis impressionnée par la qualité qui règne dans ce lieu et c'est très nourrissant]... [Avec Laure, j'ai apprécié sa capacité à créer un groupe]... [sans parler du plaisir de découvrir la musique contemporaine de cette façon là ! C'est dire si la recherche technique et pédagogique est pointue et les jeux présents tout le temps. Quelle respiration !"
Madame V. Masseur Kinésithérapeute.

 

"La méthode Feldenkrais® m'a rappelé que chacun est artisan de sa propre existence, et qu'elle se vit au quotidien, pas dans le passé, ni dans l'avenir. Chaque jour peut te réjouir. Il suffit de s'accorder un peu de temps, d'aiguiser ses sens... Et d'apprécier. Les stages m'ont permis de me retrouver, de me recentrer. Je peux enfin habiter mon corps, l'espace et mes activités. C'est formidable !"
Mademoiselle C. Aide-soignante.

 

"Merci très fort à vous deux [Laure et Jean-François] de ces quelques jours [Stage voix juillet 2000] où sans douleur vous avez sorti le meilleur de nous même"
Madame S. Accompagnatrice.

 

"Ce qui m'a attiré dans cette méthode, c'est le travail corporel, convaincue que le corps est le seul moyen accessible à chacun. La méthode Feldenkrais® m'apparaît comme une expérience douce, accessible à tous, pour prendre conscience en soi de la vie, de la force du lien qui rassemble, de faire simple, d'être doux avec soi, de comprendre que franchir en conscience ne veut pas dire souffrir, d'apprendre à ne plus se juger sur les manières de faire et d'être.

Se regarder autrement rend léger et permet d'être authentique avec ce qui est juste pour soi. De retour du stage, ma voix a changé, je ne m'exprime plus de la même manière. Ma voix est plus intérieure, plus posée. J'ai le très fort sentiment d'avoir retrouvé ma voie afin de m'orienter sur le plan professionnel vers la relation d'aide. Le choix de vivre heureuse est revenue avec force en moi, m'invitant à prendre des décisions et à communiquer."
Madame J. Infirmière cadre.

 

"Mes deux élèves sont revenues du stage dans l'état que j'espérais. Elles ont toutes les deux enfin lâché prise et elles s'émerveillent que leurs corps s'ouvrent sans qu'on ait besoin de pousser dedans. Les deux font actuellement des progrès fulgurants."

Madame S. Professeur de chant.

 

"j'ai découvert le parler chanter où la voix intérieure doit faire corps avec la voix extérieure pour le plaisir du "ressentir vivant". J'ai découvert que ce passage entre intérieur et extérieur, la gorge (véritable carrefour), est une porte de  notre temple sacré, mais les trésors sont gardés secrètement (à nous de savoir les trouver). Cette voix émise est aussi l'expérience de la pensée suspendue dans le temps (dans l'instant (ou "l'un(s)-temps"). Cette voix, véritable instrument de résonance et de transformation pour faire vivre, vibrer le corps dans son intériorité. Cette voix  fait vivre et partager aux autres un véritable délice d'émotions à l'état pur. Cette voix  pour ne rien dire ou ne rien avoir à faire que vivre et transmettre du plaisir. Quel plaisir ce plaisir ! Merci à tous les 2 "
Madame R. Sage Femme.

 

"Merci de m'avoir ouvert cette perspective. "
Monsieur P. Psychomotricien.

 

"Petit à petit mon œil s'exerce à déchiffrer les langages des corps en action violonistique. Je suis encore loin de tout voir, mais je commence en explorant par moi-même. "
Mademoiselle A. Violoniste.

 

"Comme elle est puissante cette main qui ne cherche ni à guérir, ni à transformer les autres, mais seulement à souligner ! Comme elle est pleine d'amour cette main qui loin de juger, sanctionner, guider, se contente d'être un silence qui agît." Citation de Bernard Montaud.
Mademoiselle D. Infirmière.

 

"Tu as su, encore cette année, merveilleusement accompagner monsieur Feldenkrais, de la voix et du regard. Merci de ces moments régénérant comme une source. "
Madame A. Enseignante.

 

"Tout se passe comme si mon amplitude respiratoire était plus grande... Ce qui est certain, c'est qu'il m'arrive de plus en plus souvent de prendre spontanément plaisir à respirer profondément ! Il y a déjà un certain temps, une nuit entre veille et sommeil, j'étais couchée sur le côté droit et mon corps (ou je ?) s'est retourné du côté gauche de façon tout à fait particulière pour moi : au lieu de passer sur le dos, je me suis senti ramper sur le ventre (nager serait un meilleur terme d'ailleurs), d'une part, mais surtout, je l'ai fait avec un plaisir sans doute très proche de ce que certains appelleraient volupté ! Je pense que ce n'était pas ma volonté qui avait commandé ce mouvement mais mon cerveau qui avait soudain, grâce a cet état de demi-sommeil, reproduit ce qu'il avait appris aux printemps dernier, les lundis soirs. Par contre, ce qui se reproduit à présent tous les matins et tous les soirs, c'est le plaisir (encore !) que je trouve à bouger dans mon lit. J'attends à présent de l'éprouver debout ! Je suis de plus en plus sûre que, même si je conscientise très mal ce qui se passe le lundi soir, mon cerveau, lui, l'enregistre très bien et, comme je lui fais confiance (sinon, à qui se fier ?) je vais sans doute arriver à vieillir en m'assouplissant au lieu de me rigidifier de plus en plus comme c'était si bien ( ?) si mal parti."
Madame A. Psychothérapeute.

 

"Cette photo et cette fleur me paraissent allier le stage dans le désert et ce stage sur la voix, dans le travail et l'harmonie que nous partageons. Un grand merci à celui qui crée les paysages, à ceux qui les préservent et à ceux qui les animent. Avec le coeur."
Madame S. Accompagnatrice.



(retour haut)